Jacques Pericard

Nom Jacques Péricard
Titre Professeur d’histoire du droit et des institutions
Directeur de l’Institut Sciences de l’Homme et de la Société de l’Université de Limoges
Responsable du M2 Histoire du Droit, Institutions coutumières et gestion de conflits
Adresse Faculté de droit et des sciences économiques
5 Rue Félix Eboué, 87031 Limoges Cedex 1
Courriel jacques.pericard@unilim.fr

Travaux et publications

1.    La fabrique du droit

  • « Les manuscrits de la Médiathèque d’Albi (IXe-XIIe siècle). Particularités et nouvelles perspectives de recherches ». XIVth International Congress of Medieval Canon Law, Université de Toronto, 5 au 11 août 2012. A paraître.
  • « L’excommunication d’après la législation canonique (VIe-IXe siècle) ». L’exclusion dans les sociétés du haut Moyen Âge. I-Exclure de la communauté chrétienne : sens et pratiques sociales de l’anathème (IVe-XIIe siècle). École française de Rome, 8-9 novembre 2012. A paraître.
  • « La province ecclésiastique au Moyen Âge. Divergences entre législation et réalité politique », E. Gojosso, A. Vergne (dir.), La Province. Circonscrire et administrer le territoire de la République romaine à nos jours, Poitiers, 2010, p. 47-72.
  • «Pour la « reformation des prestres et la manutention de la discipline ecclésiastique ». Les ordonnances synodales des archevêques de Bourges du XVIe au XVIIIe siècle », M. Aoun, J.-M. Tuffery-Andrieu (dir.), Conciles provinciaux et synodes diocésains du Concile de Trente à la Révolution française. Défis ecclésiaux et enjeux politiques ?, Strasbourg, 2010, p. 219-236.
  • Avec C. Lauranson-Rosaz, « La consécration et l’aménagement du sanctuaire : aux frontières du droit canonique et de la liturgie », M. Jurkovic (éd.), Le sanctuaire et ses aménagements, Zagreb, 2009, p. 139-148.
  • « Les statuts de l’archevêque Raoul de Bourges (841-866). Originalité, « romanité » et portée », J. Hoareau-Dodineau, P. Texier (dir.), Résolution des conflits. Jalons pour une anthropologie historique du droit, Actes des XXesJournées d’Histoire du Droit, 10-11 juin 2000, Limoges, 2001, p. 67-84.
  • Traduction de l’anglais d’un article de M. ASCHERI, professeur à l’Université de Sienne, « Un tournant dans la tradition du droit civil : du ius commune au Code Napoléon », Revue juridique d’Auvergne, 2001, p. 143-150.

2.    Conflictualité et pluralisme normatif

  • « L’archevêque de Bourges justicier (VIe-XIIe siècle) ». B. Fourniel, P. Nelidoff (dir.), La justice dans les cités épiscopales du Moyen Âge à la fin de l’Ancien Régime, Albi, 18 octobre 2013. (A paraître).
  • « L’excommunication d’après la législation canonique (VIe-IXe siècle) ». L’exclusion dans les sociétés du haut Moyen Âge. I- Exclure de la communauté chrétienne : sens et pratiques sociales de l’anathème (IVe-XIIe siècle), École française de Rome, 8-9 novembre 2012. (A paraître.).
  • « Le sacrilège au haut Moyen Âge », J. Hoareau, G. Métairie (dir.), L’offense. Du « torrent de boue » à l’offense au chef de l’État, Limoges, 2010, p. 87-102
  • « Les communautés canoniales en Berry. L’exemple des chapitres Saint-Ursin et Saint-Outrille (XIe-XVIIIe siècle) », dans A. Massoni (dir.), Collégiales et chanoines dans le Centre de la France du Moyen Age à la Révolution, Limoges, 2010, p.57-80.
  • « Le Bon Dieu de Santranges et les possédés du Berry : sorcellerie et justice (fin XIXe-début XXe siècle) », Identités, marginalités ou solidarités. Droits et Histoire de la Personne, Premières journées d’Histoire du Droit de Clermont-Ferrand, 12 et 13 juin 2003, Revue juridique d’Auvergne, 2005, p. 101-112.
  • Avec V. Fortunier, « Odilon et la Paix de Dieu », D. Iogna-Prat, M. de Framond, Ch. Lauranson-Rosaz (dir.), Odilon de Mercoeur, l’Auvergne et Cluny, Nonette, 2002, p. 117-132.
  • « Le sacrilège au haut Moyen Âge », J. Hoareau, G. Métairie (dir.), L’offense. Du « torrent de boue » à l’offense au chef de l’Etat, Limoges, 2010, p. 87-102.

3.    Les représentations de la norme

4.    Varia

  • Avec A. Bouissière, « L’expansion chrétienne de l’Antiquité tardive au haut Moyen Âge (IVe-XIe siècle) », C. Gandini, L. Laüt (dir.), Regards croisés sur le Berry ancien : sites, réseaux et territoires, Tours, supplément de la Revue RACF, 2013, p. 213-238
  • Avec C. Gandini, L. Laüt, «Limites et marqueurs du territoire. L’approche de la civitas des Bituriges Cubes », Extremae orbis partes. Confins et périphéries dans l’Occident romain, Limoges, 19-20 octobre 2012. A paraître.
  • Avec N. Verpeaux, C. Harding, R. Crouzevialle, « Prosopographie des évêques d’Aquitaine première au Haut Moyen Âge (des origines à la fin du XIIe siècle). A propos d’EPISCOPE, nouvelle base de données accessible en ligne», B. Cabouret, F. Demotz (dir.), La prosopographie au service des sciences sociales, Université Jean Moulin Lyon 3, 29-30 novembre et 1er décembre 2010. A paraître.
  • Co-direction avec P. Depreux (Université de Limoges, IUF) du programme EPISCOPE, consacré à la Prosopographie des évêques de la province d’Aquitaine Première au haut Moyen Âge débuté en 2010. Publication en ligne
  • Avec Ch. Lauranson-Rosaz, « Le monachisme à l’époque de Gerbert », Gerbert,Moine, Évêque et Pape, Aurillac, 2000, p. 72-88.
  • « Les vicomtes de Bourges (IXe-XIIe siècle). Une éphémère émancipation », H. Debax (dir.), Vicomtes et vicomtés, Toulouse, 2008, p. 279-289.
  • Avec C. Juillet, « L’abbaye de Saint-Michel de la Cluse et le Midi de la Gaule »,F. Arneodo, P. Guglielmotti (éd.) Attraverso le Alpi : S. Michele, Novalesa, S. Teofredo e altre reti monastiche, Bari, 2008, p. 63-71.
  • « Les communautés canoniales en Berry. L’exemple des chapitres Saint-Ursin et Saint-Outrille (XIe-XVIIIe siècle) », dans A. Massoni (dir.), Collégiales et chanoines dans le Centre de la France du Moyen Age à la Révolution, Limoges, 2010, p.57-80