Xavier PERROT

 Nom

Xavier PERROT

Titre

MC HDR section 03 (Histoire du droit)

Adresse

Faculté de droit et des sciences économiques
5 Rue Félix Eboué, 87031 Limoges Cedex 1

Courriel

xavier.perrot@unilim.fr

Travaux et publications

1.    La fabrique du droit

a.        La législation sur le patrimoine culturel

  • Collaboration au projet Mémoloi (CECOJI) « La genèse de la loi du 31 décembre 1913 sur la protection des monuments historiques » (ouvrage à paraître fin 2013) :

–          « La préparation administrative du projet de loi (1907-1911) »

–          « La préparation du règlement d’administration publique prévu par la loi du 31 décembre 1913 » (coécrit avec Vincent Négri)

–          Notices biographiques d’administrateurs des Beaux-arts, de conservateurs et de juristes : Paul Léon, Paul-Franz Marcou (coécrit avec Judith Kagan), Charles Perdreau, Jean Verrier, Paul Verdier, Raymond Saleilles (coécrit avec Noé Wagener)

  • « L’administration législateur. Le cas des Beaux-arts (1907-1944) », Revue d’histoire des facultés de droit et de la culture juridique, n° 31, 2012, p. 269-386.
  • « La production normative de l’administration des Beaux-arts durant l’entre-deux-guerres. Vers une administrativisation des règles de droit », Droit et société. Revue internationale de théorie du droit et de sociologie juridique, n° 79, 2011, p. 591-609.
  • « Le service des monuments historiques et la législation patrimoniale (1915-1944). L’essor du pouvoir des bureaux dans la fabrication normative. » Présentation effectuée dans le cadre du séminaire « Le pouvoir des bureaux ou le rôle de l’administration dans la production des normes », 19 septembre 2008. Coordonné par Jean-Pierre Le Crom, directeur de recherche CNRS, faculté de droit de Nantes, laboratoire Droit et changement social.

b.        La fabrique du droit en période de transition

  • Acculturation et systèmes normatifs. Aspects historiques et nouveaux défis dans le bassin méditerranéen, Jacques Péricard et Xavier Perrot (dir.), Pulim (à paraître fin 2013).
  • Présentation du colloque « Acculturation et systèmes normatifs. Aspects historiques et nouveaux défis dans le bassin méditerranéen ». FDSE Limoges (OMIJ-IAJ), PRES LCP, 24-25 oct. 2012. Coordination Jacques Péricard et Xavier Perrot.
  •  « Une Société de juristes à Limoges à la fin du Directoire », article publié dans la Revue d’histoire des facultés de droit et de la culture juridique, n° 28, 2008, p. 309-366.
  • « Droit de la guerre et patrimoine. » Présentation effectuée dans le cadre du colloque « D’Oradour à Srebrenitsa : les droits de l’Homme face à la guerre », 15-16 décembre 2008. Coordination H. Pauliat et J.-P. Marguénaud, FDSE de Limoges, OMIJ.

 

2.    Conflictualité et pluralisme normatif

a.        gérer les biens culturels en période de conflit

i. Transférer

  • « La grande pitié des antiquités grecques. Deux cas de dispersion du patrimoine hellénique au XIXe siècle », Vertiges du droit, Mélanges franco-helléniques à la mémoire de Jacques Phytilis, Andréas Helmis, Nathalie Kàlnoky et Soazick Kernéis (éd.), Paris, L’Harmattan, 2011, p. 339-374.

ii. Détruire

  • « Jalons pour une histoire de la protection du patrimoine culturel en cas de guerre », Les droits de l’homme face à la guerre. D’Oradour à Srebrenitsa, Paris, Dalloz, 2009, p. 141-173.

iii. Restituer

  • « La restitution des œuvres d’art en 1815 vue par la doctrine internationaliste du XIXe siècle. La victoire du moralisme sur le légalisme », in Mélanges en l’honneur du professeur Claude Bontems (à paraître).
  •  « Les biens culturels dans les réparations pour dommages de guerre, 1919 et 1945. Restitutio in integrum, compensation et fongibilité », Revue historique de droit français et étranger, 2006/1, p. 47-69.
  • « La restitution des œuvres d’art au miroir de la règle d’inaliénabilité. Réflexions à partir de quelques cas emblématiques. » Intervention donnée dans le cadre du séminaire « Histoire, droit et patrimoine en Normandie », FDSE de Rouen, Curej / Ecole doctorale. Coordination Virginie Lemonier-Lesage et Giduin Davy.
  • « Restitutions et inaliénabilité. » Intervention donnée dans le cadre du séminaire de l’Ecole nationale des chartes « L’inaliénabilité des collections publiques » – Coordination Marie Cornu, directrice de recherche au CNRS (CECOJI)
  • De la restitution internationale des biens culturels aux XIXe et XXe siècles : vers une autonomie juridique, Thèse droit Limoges, multigr., 2 t., Limoges, 2005, 430 p. et 212 p. (Promesse de publication aux éditions L’Harmattan, collection Droit et culture sous la direction de Marie Cornu.)

3.      Anthropologie historique et juridique des représentations animalières

a. L’animal utile

  • « 1850-1968, ignorance et éveil juridique de l’expérimentation animale », Revue semestrielle de droit animalier (RSDA), 2009/1, p. 215-223.
  • « D’Anubis l’embaumeur au chien « Félix ». L’animal compagnon de la solitude « éternelle » de l’homme », RSDA, 2010/1, p. 215-229.
  • « Le geste, la parole et le partage. Abattage rituel et droit à Rome », RSDA, 2010/2, p. 275-289.
  • « L’abstinence de viande en France au XVIIIe siècle. Une xérophagie redoutée, un végétarisme rejeté », RSDA, 2011/1, p. 293-305.
  • « L’essaim infidèle, le maître des ruches et le seigneur justicier. La propriété des abeilles dans l’ancien droit », RSDA, 2011/2, p. 247-263.
  • « Bêtes fauves, animaux malfaisants et nuisibles dans la loi du 3 mai 1844 sur la police de la chasse. Entre taxinomie administrative et casuistique judiciaire », RSDA, 2012/1, p. 365-390.

b. L’animal ludique

  • « Du spectacle à la tradition. Pénétration et fixation de la corrida en France (1852-1972) », RSDA, 2009/2, p. 165-176.
  • « L’athlète des gallodromes. Le coq de combat, animal domestique et de compétition », RSDA, 2012/2, p. 319-334.

4.    Varia

  • « Jacques Phytilis ou un art de l’enseignement ». Intervention donnée dans le cadre du colloque Amitié et droit. Journée d’études franco-hellénique, dédiée à la mémoire du professeur Jacques Phytilis. Athènes, 3 juin 2013, Musée d’Histoire de l’Université d’Athènes (Παλαιό Πανεπιστήμιο)